La ville est confrontée au risque, mais il ne s'agit plus seulement de fléaux comme le feu et l'épidémie. Les densités des hommes et de leurs activités aggravent les effets des risques de toutes natures et tendent parfois à les engendrer. Pour faire face à l'exigence des populations d’améliorer la sécurité et l’information sur les risques, les pouvoirs publics définissent de nouveaux moyens de protection et proposent de nouvelles réglementations.

Emmanuel Bonnet est maître de conférences en géographie à l’université de Caen Basse-Normandie et membre de l’équipe Geosyscom de l’UMR CNRS IDEES. Ses principaux axes de recherches couvrent la question des risques technologiques et leurs représentations par les populations.